La ferme de l'Aritoire - Elevage caprin - Fromages de chèvres

Menu






 
                    
 

Premières Années

Après le lycée ayant fait le choix d’une vie à la campagne, nous nous sommes rapidement orientés vers l’élevage de chèvres. Afin de ne pas démarrer sans un minimum de connaissances nous avons fait un an de stages chez différents éleveurs puis un B.E.P.A «élevage caprin » en 1978 au CFPPA de Melles (Deux-Sèvres). 
N’ayant aucun financement, c’est une place d’ouvrier agricole à Moutiers-au-Perche qui nous fit découvrir cette belle région. Ce qui ne fut pas un choix au début devint vite une certitude ; nous aimions cette campagne et désirions y rester… En même temps qu’un emploi dans une porcherie pour Christian, nous commençons tout de suite  avec les deux chèvres, Olivette et Opaline, que nous avions eu en cadeau de mariage, puis rapidement nous installons un mini élevage dans les dépendances de notre logement de fonction, composé d’une chèvrerie de 6 places et une toute petite fromagerie. Ces installations permettent de se faire la main et pendant qu’Annie s’occupe de la famille (deux petites filles) et du petit troupeau, Christian garde son emploi agricole… 

Et voilà c’est le début d’une carrière d’éleveurs-fromagers !

      

Christian Lalière - Jeune chevrier

Annie Lalière - jeune chevrière

  
Ce premier essai nous confortant dans notre choix de vie, nous achetons en 1983 une fermette à 5 kms de notre premier nid sur la commune de La Madeleine-Bouvet et continuons l’aventure…


Ferme de l'Aritoire 1983

Ferme de l'Aritoire 1983

Le choix de cette  ferme dans le hameau de l’Aritoire s’est imposé pour plusieurs raisons : proximité du travail de Christian que nous voulions garder dans un premier temps pour nous aider à vivre, accès facile pour des clients potentiels  par deux départementales et surtout une fermette au prix de vente adapté à notre petit budget. Le deuxième pas dans notre vie d’éleveurs-fromagers venait d’être franchi.

 Quand nous arrivons, la maison inoccupée depuis plusieurs années n’avait que deux grandes pièces. Pendant que nous laissons aux maçons la réalisation du plus gros œuvre pour rendre notre logis un peu plus habitable, nous attaquons tout de suite la transformation de l’étable et de l’écurie en chèvreries de 16 places et dans une autre partie des bâtiments nous décidons d’installer notre fromagerie ; à nous, truelle, chaux, sable, béton cellulaire… Février 1984, nous emménageons famille et cheptel.

Création cornadis chèvres en bois

Les 4 filles des chevriers Lalière


Cinq années et deux autres petites filles plus tard, Christian est licencié. En 1989, nous décidons donc de sauter le pas et d’agrandir le troupeau à 36 laitières pour travailler tous les deux à plein temps sur la ferme. Le troisième pas dans notre vie d’éleveurs-fromager vient d’être fait.

 


       

Ferme de l'Aritoire - 61110 LA MADELEINE-BOUVET  -  02.33.73.93.34 -
 lafermedelaritoire@gmail.com